Le blog d'Atlas Aventure

Jeu 20/08/2020 Sancy lac Chauvet

Animateur : Yves
Nombre de participants : 14  animateur compris ( 9 F, 5 H)
Météo : Ensoleillé et chaud l'après-midi
Distance :  24 Km 
Dénivelé :  600 Mètres
Durée : 7H 30 mn pauses comprises
Classement Atlas : facile
Kilométrage auto :  86 Km pour  1 véhicule, 130 pour 2 autres 
Temps de préparation :  3h
 

ITINERAIRE : Lac Chauvet, Grouffaud, Ravel, Picherande, La Bourerie, Chareire, Point coté 1310, Point coté 1279, cascade de la Barthe, Lac Chauvet

 

 

 

                                          pho10.jpg

 

 

Contrairement à un ancien président et ses amis députés Puydômois qui tous les ans à cette période passaient une journée au lac, nous ne passerons pas la journée là, mais ce sera notre lieu de départ du jour. Ce lac de cratère de 52ha se découvre à nous, baigné ce matin par une superbe luminosité. Nous ignorons le GR30 pour déambuler agréablement dans la forêt de Montbert. Direction Grouffaud où nous admirons au passage une jolie bâtisse au toit de chaume. Progression vers Picherande en contournant le Pic de Ravel, ses orgues basaltiques et son fameux château. Edifice reconstruit depuis 2009 par la famille Chazal, le travail du jour était la pose de la toiture. Réalisation magnifique tout en pierre taillée, un chantier titanesque. 

 

 

          pho20.jpg                pho30.jpg
     

            



Après Picherande, cap au Nord pour rejoindre le Puy de Chareire, petit cratère visible exploité en son temps en carrière de pouzzolane. Sur ce Puy, une œuvre d'Horizons Sancy :"Entresort". Structure en bois brut admirablement construite où les courbes jouent avec le panorama, proche et éloigné : Sancy, Cézallier, Artense, Cantal jusqu'au plateau des Millevaches. Un 360° époustouflant sous un soleil bleu azur, entaché par les traces virevoltantes d'un avion à l'entrainement. Endroit idéal pour un pique-nique face au Sancy, à l'ombre d'un hêtre, caressés par la plus légère des brises.


Après Chareire, montée en direction du Col de la Geneste, où, dans le bois, la chaleur et le manque d'air se fait sentir. Nous parvenons au point le plus haut de la journée (1310m), nous repassons à découvert, ouf ! On respire ! Nous apercevons en contrebas le petit buron que l'on doit atteindre pour nous diriger vers la cascade de la Barthe. Après le buron, plus de chemin, nous passerons quelques barbelés en évitant au mieux les troupeaux pour arriver au ruisseau de Neuffonds qui bascule en cascade sur une coulée de lave érodée par le temps. Nous ne sommes pas tout seuls, beaucoup de fréquentation en cette période de vacances car facile d'accès. 

 

 

 

           pho40.jpg                               pho50.JPG



Nous regagnons notre point de départ en contournant le lac qui nous offre, en cette fin d'après-midi une image sublime de carte postale. 



24/08/2020
0 Poster un commentaire